Le Chi Kung de la chemise de fer

 Qui n’a pas déjà vu un film présentant les exploits extraordinaires de pratiquants en arts martiaux? Ces films vont au-delà des trucages et s’inspirent d’une réalité. Les guerriers chinois pratiquaient des exercices qui décuplaient leur force et leur vitalité. Ces exercices de santé sont appelés « Chi Kung » ce qui signifie « pratiquer avec la respiration » ou la « maîtrise du souffle interne ». Pour les chinois l’air que nous respirons constitue l’une des principales sources d’énergie. Parmi la multitude de styles de Chi Kung qui ont été développés en Chine depuis plus de trois milles ans, l’un des plus célèbre et des plus efficaces est le Chi Kung de la chemise de fer.

Le Chi Kung de la chemise de fer comporte huit postures alliées à des techniques de respiration, de direction du souffle, de contraction des muscles des membres et du périnée pour augmenter la résistance physique et psychologique. Ces postures statiques économisent l’énergie tout en l’amplifiant. Elles permettent de soutirer l’énergie terrestre, de la faire circuler, de l’emmagasiner et de la mélanger avec l’énergie vitale tout en la décuplant.

Un des bienfaits particuliers de la pratique du Chi Kung de la chemise de fer est l’enracinement  qui agit au plan physique et psychologique. Une personne « enracinée » développe un esprit plus pratique, moins éparpillé et une structure corporelle plus unifiée. L’enracinement consiste à aligner de façon spécifique la structure osseuse avec les articulations et les tendons de manière à percevoir, à travers les postures, le corps comme une seule force liée. La puissance d’enracinement renforce les fascias, aide à l’alignement de la colonne vertébrale, et renforce les pompes sacrales et crâniennes, les deux centres importants pour attirer et faire circuler l’énergie terrestre dans le corps.

Le deuxième bienfait obtenu par la pratique du Chi Kung de la chemise de fer est la correction des postures déficientes et le renforcement de la structure corporelle. En gardant la posture longtemps le corps est soumis à une tension douce et graduelle ce qui entraîne la correction de la posture tout en fortifiant et en tonifiant les tendons, les muscles et les os. La tension graduelle exercée par les muscles enroulés autour des os, la technique des « muscles barrés » ramène l’énergie dans la moelle des os, revitalise la moelle et régénère la fabrication des cellules du sang. C’est un excellent moyen de prévenir l’ostéoporose en empêchant l’assèchement de la moelle.

Le troisième bienfait obtenu par la pratique du Chi Kung de la chemise de fer est la revitalisation des organes du corps. En absorbant, en conservant et en condensant l’énergie dans les organes ceux-ci sont remplis de Chi (énergie) et cette énergie déborde dans les fascias ou les enveloppes des organes pour les protéger et les vivifier. L’augmentation de la pression interne du Chi dans  les fascias fait qu’ils agissent comme des coussins gonflables de protection, qu’ils nourrissent les organes de Chi, qu’ils contribuent à réduire les graisses et permettent de dégager l’excédent de Chi dans les canaux d’énergie des organes.

Aujourd’hui, il est possible de pratiquer cet art de la santé issu de trois milles ans d’expériences. Que ce soit pour améliorer vos performances sportives, artistiques, votre santé ou avoir plus d’énergie pour accomplir vos tâches quotidiennes, le Chi Kung de la chemise de fer saura répondre efficacement à vos attentes.

©2006, Nicole Tremblay

 
 

Une sélection d'articles sur le Tao de la santé
 

 Le Chi Kung de la chemise de fer
 L'automassage taoïste : activez votre énergie vitale

 L’acupuncture, des origines qui remontent à plus de 2000 ans

 L’Orbite Microcosmique : la circulation d’énergie.

 Les émotions négatives sont recyclables en énergie vitale

 L’hypnose et la méditation

 Les émotions des organes et le massage Chi Nei Tsang

 Kan (Eau) et LI (Feu) :
 La méditation taoïste et Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)

 Recyclons nos émotions négatives par les six sons de la santé

 Régénérer la moelle des os avec l’énergie sexuelle

 Sexualité : le Tantra et Tao

 Le Tai Chi Chi Kung

 Tao de la relaxation

 Tao des émotions, l’art de la transformation

 Psychologie chinoise Yang Shen et points d’acupuncture

 Le Secret de la Fleur d’Or : respiration continue « air sans fin »

 Fusion des cinq éléments ou la perle lumineuse
 Chi Kung poids santé, jeu du Yin et du Yang
 Les mains et le massage Tao ou massage du ventre
  Sexualité taoïste et prévention
  Chi Kung Poids Santé et Tao de l'alimentation


Nicole Tremblay est membre de l’Ordre des acupuncteurs depuis 1987 et docteure en psychologie depuis 1990. Formée en psychanalyse de Jung, elle est également membre de la Société québécoise d’hypnose depuis 1990 et de la Transcultural Society for Clinical Meditation depuis 1996. Professeure certifiée du Universal Tao Center de Maître Mantak Chia, elle enseigne, depuis 1989, la méditation taoïste. Elle exerce en cabinet privé depuis 1983, en plus d'écrire et de donner des conférences. Elle a publié aux éditions Québecor : Le Tao de l'alimentation ainsi que le Tao de l'énergie et Le Tao des émotions. Elle rédige actuellement le livre Le Tao de la sexualité.

 

 

 

 



   Modifiée le 02/08/2008